Commencer la recherche   Contact             
Standardisation
La CN08
Normalisation
LCR
Formats
Adressage en LCR
Mesures trafic
Protocole TEDI
Les notes SETRA
CN08 - Privé
Terminologie
AFNOR
Accueil
Le LCR - Status temps réel
Accueil / Standardisation / LCR

Généralités

Un Status temps réel est un indicateur global permettant d'alerter sur une situation anormale d'un équipement.

Un Status temps réel est constitué de 6 indicateurs d'état ou mesures binaires. Ces "bits" sont assemblés et transmis sur 1 seul caractère.

La désignation codée d'une mesure de status temps réel se fait sur 4 caractères stRn (avec n à J3). La valeur de cette mesure est exprimée sur 1 caractère qui appartient au jeu de caractères J2.

La valeur "à" du status temps réel indique un fonctionnement normal.

La mesure stRØ est relative par convention au module "z.z" de l'équipement qui génère la réponse LCR.

Cinq des 6 bits de stRØ sont liés chacun à un ou plusieurs paramètres du status complet ST de l'équipement.

La mesure stRP a la même constitution que stRØ et est relative par convention au module "z.z" de l'équipement producteur de mesures.

La génération des Status temps réels stRn et autres mesures sont initiés sur certains équipements au moyen de la commande CFC.

Plusieurs commandes du LCR requièrent une lecture immédiate de Status temps réel dont la valeur est alors insérée dans la réponse. Cette valeur correspond aux états connus par l'équipement au moment de la préparation de la réponse, et avant l'exécution de la commande.

Pour la commande M, et à défaut de configuration CFC particulière, l'équipement retourne avec chaque réponse la mesure stRØ.

Pour les commandes P, K et ACT, et lorsqu'il est requis, l'équipement retourne avec chaque réponse la mesure stRØ.

Pour la commande A, et lorsqu'il est requis, l'équipement retourne les mesures stRP des équipement producteurs de mesures.

Composition du status temps réel

stRØ et stRP sont définis par les 6 Bits suivants :

BØ=1 signale un problème lié à l'alimentation en énergie externe.

Dans ST, EDF est _Ø.

BØ et EDF sont positionnés à Ø par retour à une situation normale.

B1=1 signale une réinitialisation ou le changement d'état hors LCR d'un module positionnable.

Dans ST, l'un des paramètres RST, INI ou GAR a été incrémenté, ou bien le paramètre MOV est _Ø.

B1 et MOV sont positionnés à Ø après une réponse à la commande ST.

B2=1 signale une prise locale de contrôle.

Dans ST, TRM ou CTL_Ø.

B2 est positionné à Ø par la fin de tout contrôle local.

B3=1 signale une ou plusieurs erreurs majeures.

Dans ST, ERR ou ERI_Ø.

B3 est positionné à Ø par la fin de toutes les conditions d'erreur majeure.

B4=1 signale qu'une condition d'alerte est survenue et que l'acquittement de celle-ci n'a pas encore été réalisée par son destinataire. (Il peut être nécessaire d'intervenir sur le terrain, par exemple pour un "débrûlage" du numéro d'appel dans le Modem, s'il y a lieu). Dans ST, le paramètre ALR est positionné à 1.

B4 est positionné à zéro par :

-
l'aboutissement positif du message d'alerte.
-
la lecture ou l'écriture par la commande ST.
-
les commandes d'écriture : INIT, ST AL et CFAL.

B4 n'est pas positionné à zéro par la fin de la condition d'alerte.

B5=1 signale :

-l'apparition d'une erreur majeure ou mineure indiquée par ERI‚Ø.
-la disparition d'une erreur majeure signalée par ERI.
-La réception d'une commande TST indiquée par ERI=8xx.
-Le positionnement ‚Ø de l'un des paramètres GAT, BTR de ST.

B5 est positionné à Ø par la commande ST.

B6=1 Le bit B6 est à Ø lorsque les bits b0 à b5 sont tous à 1, et est à 1 dans tous les autres cas.

Restrictions

Seule une lecture ou une écriture du status ST de premier niveau repositionne à zéro les bits mentionnés ci-dessus. Les accès par une commande de status de niveau 2 (ST suivi d'une des sous-commandes autorisées) ne repositionnent pas à zéro les bits mentionnés ci-dessus.

L'utilisation rationnelle du status temps réel dans un mécanisme de surveillance implique qu'il n'y ait qu'un seul gestionnaire responsable de l'équipement à la fois pendant la période de surveillance.

En effet l'indicateur b5 des erreurs mineures étant remis à zéro à chaque commande ST, un autre gestionnaire ne peut être prévenu des erreurs mineures par le seul status temps réel.

VALEURS de stRØ et stRP
VALEURS de stRØ et stRP